Dissuasion des collisions d’oiseaux 

Des centaines de millions d’oiseaux meurent chaque année en Amérique du Nord suite à des collisions contre des façades en verre. L’ampleur du problème est telle qu’une tendance importante émerge à travers l’Amérique du Nord : rendre les bâtiments plus sécuritaires pour les oiseaux.

Quelque chose peut être fait

Le problème

Le verre représente une menace majeure pour les oiseaux en raison de sa transparence et de sa réflectivité. Lorsque la végétation se reflète sur le verre, les oiseaux ne sont pas en mesure de faire la distinction entre un arbre et son reflet. Un oiseau peut mourir même avec une trajectoire de vol relativement près de la façade de verre. Contrairement à la croyance populaire, les collisions d’oiseaux ne sont pas seulement un problème durant les périodes de migrations… mais bien tout au long de l’année !

La Solution

Afin de minimiser le risque de collisions d’oiseaux sur les façades de verre, certaines « règles générales » bien documentées * doivent être respectées – notamment la règle « 2 par 4 » soit deux pouces ou moins d’espaces horizontaux non traités ou quatre pouces ou moins d’espaces verticaux non traités. Les recherches ont également confirmé que les marqueurs visuels étaient plus efficaces pour les oiseaux lorsqu’ils se trouvaient sur la surface extérieure du verre. Ceci permet aux oiseaux de mieux identifier la surface sous tous les angles et dans des conditions météorologiques variées. De nombreux règlements mis en place aujourd’hui font référence à la règle du 2x4 et au traitement de la surface extérieure.

*Les paramètres de design ci-dessus sont supportés par les principaux chercheurs dans le domaine, tels que le Dr Daniel Klem.

La Solution

Afin de minimiser le risque de collisions d’oiseaux sur les façades de verre, certaines « règles générales » bien documentées * doivent être respectées – notamment la règle « 2 par 4 » soit deux pouces ou moins d’espaces horizontaux non traités ou quatre pouces ou moins d’espaces verticaux non traités. Les recherches ont également confirmé que les marqueurs visuels étaient plus efficaces pour les oiseaux lorsqu’ils se trouvaient sur la surface extérieure du verre. Ceci permet aux oiseaux de mieux identifier la surface sous tous les angles et dans des conditions météorologiques variées. De nombreux règlements mis en place aujourd’hui font référence à la règle du 2x4 et au traitement de la surface extérieure.

*Les paramètres de design ci-dessus sont supportés par les principaux chercheurs dans le domaine, tels que le Dr Daniel Klem.

Verre pour la sécurité des oiseaux

Plus d’informations sur la dissuasion des collisions d’oiseaux

Dr. Daniel Klem, professeur d’ornithologie et de biologie de la conservation au collège Muhlenberg, a consacré sa vie professionnelle à l’étude de la dissuasion des collisions d’oiseaux. Vous trouverez ci-dessous des documents rédigés par le Dr Klem sur les collisions d’oiseaux contre des façades en verre. Ce matériel vous fournira une compréhension substantielle de ce phénomène mortel.

  • Ce document traite des principes fondamentaux que pose le verre et sa réflexion pour les oiseaux. Téléchargez
  • Ici on vous propose d’en apprendre d’avantages sur les différentes réglementations actuelles et à venir à travers l’Amérique du Nord. Elles auront peut-être un impact sur votre projet. Téléchargez 
  • Ce document a pour objectif de fournir des conseils en ce qui concerne l’élaboration de verre sécuritaire pour les oiseaux et des explications sur les méthodes de tests appropriées nécessaires pour l’évaluation du verre. Téléchargez

AviProtek® T
Verre transparent pour la protection des oiseaux

Une solution novatrice de première surface qui est à peine perceptible à l’œil humain mais visible pour les oiseaux.

Communiquez avec nos experts

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous !

AviProtek® T
Verre transparent pour la protection des oiseaux

Une solution novatrice de première surface qui est à peine perceptible à l’œil humain mais visible pour les oiseaux.

Communiquez avec nos experts

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous !