Maurice « Rocket » Richard est reconnu comme l’un des plus grands joueurs de hockey professionnel de tous les temps. Il a passé 18 ans au sein de la Ligue nationale de hockey avec les Canadiens de Montréal et a remporté huit coupes Stanley tout en établissant 20 records différents. Il a été un joueur étoile 14 fois et, à sa retraite, a été inscrit immédiatement au Temple de la renommée du hockey. Bref, le « Rocket » était une légende de la Ligue nationale de hockey et était un héros pour ses partisans non seulement au Québec, mais également en Amérique du Nord.

Maintenant, son nom est associé à quelque chose de très spécial dans l’espace architectural. Un important nouveau bâtiment utilitaire a été construit sur le site de l’aréna Maurice Richard, au Parc Olympique de Montréal, au Canada. Cette structure présente un style de vitrage saisissant et attrayant qui ne manque pas de couper le souffle à tous les passants.

Pour mieux comprendre comment ce projet a vu le jour et comment cette étonnante composition de verre a été choisie, nous avons interrogé le cabinet d’architectes à l’origine de cette réussite. L’équipe de Riopel + Associés Architectes nous fait part de ses réflexions et nous fournit également des détails sur la manière dont ils ont procédé au quotidien.

 

Question : L’extérieur de l’aréna est magnifique. De prime abord, quels étaient vos objectifs vis-à-vis ce projet et estimez-vous les avoir atteints?

Réponse : En implantant le volume de la nouvelle salle de réfrigération en annexe à l’aréna, nous recherchions à préserver le caractère distinctif de la forme arrondie de ce dernier. Ceci nous a inspiré à opter pour un prisme aux formes nettes qui, d’une part, contraste avec la volumétrie de l’aréna et contribue à souligner sa singularité, et d’autre part, rappelle le caractère moderne du lieu bâti existant du Parc Olympique.

Dans un souci d’intégration à l’environnement particulier du Parc Olympique, le choix des matériaux était ici particulièrement crucial. Les éléments principalement présents dans le secteur sont le béton, le verre teinté, l’aluminium et la brique. Ainsi, en accord avec le contexte et afin de concrétiser les intentions conceptuelles énoncées plus tôt, notre choix s’est arrêté sur l’emploi d’un parement de mur rideau au silicone 4 faces au fini légèrement réfléchissant qui permet au bâtiment de s’intégrer à son contexte en rappelant les matériaux retrouvés dans les parements d’aluminium ailleurs sur le site, ainsi qu’en produisant un effet de miroir avec son environnement immédiat.

En second lieu, notre objectif était de développer un revêtement qui, sans réfléchir des formes nettes, permet de créer une interface dynamique en faisant écho aux mouvements, aux colorations de la lumière ainsi que de la végétation environnante. Cette caractéristique en fait un élément changeant au fil de la journée et des saisons. L’assemblage de verre retenu a su répondre parfaitement à cette volonté, tout en permettant un usage de grands panneaux aux lignes pures répondant à l’échelle du volume bâti existant du Parc Olympique.

 

Q: Le type de verre que vous avez choisi est du verre clair 6 mm au fini Satinlite en surface 1 combiné à du verre 6 mm Pilkington Mirrorpane ™ en surface 3 et peint en gris en surface 4. Ce qui n’est pas très courant. Avez-vous déjà utilisé ces produits lors de vos conceptions précédentes et vous voyez-vous les utiliser à nouveau dans le futur?

R: À notre connaissance, cet assemblage de verre est unique en son genre et a été développé spécifiquement pour ce projet. L’inspiration première était en fait les miroirs dépolis à l’acide Walker Textures®, plus particulièrement le 6mm miroir clair Satin 1 face.

Les miroirs dépolis étant cependant conçus exclusivement pour les applications intérieures, nous nous sommes adressés à notre représentante de Multiver Ltée afin de développer un assemblage de verre pouvant reproduire la réflexion lumineuse et l’effet de profondeur du miroir dépoli à l’acide de Walker Textures®.

Nous tenons d’ailleurs ici à souligner le merveilleux soutien et la collaboration de l’équipe de Multiver qui nous ont rapidement orientés vers la solution tout en nous fournissant de nombreux échantillons de travail/développement à partir desquels l’assemblage final a été choisi.

Il est probable que nous revisitions l’usage de cet assemblage dans le cadre d’autres projets. Basé sur notre agréable expérience en collaboration avec Multiver, rien n’exclut non plus que nous développions un autre assemblage spécifique dans le futur.

 

Q : Y a-t-il autre chose que vous voudriez ajouter concernant le design du verre?

R : Il est à noter que l’utilisation de murs rideaux a été préférée notamment en raison de sa meilleure performance face aux égratignures et aux graffitis.

 

Q : Globalement, quelle a été votre partie préférée de ce projet?

R : Difficile à dire. Chacune des étapes de développement de ce projet a représenté un défi stimulant depuis la validation de l’implantation du bâtiment, de la volumétrie et aussi des matériaux. Évidemment, la finalisation de l’installation des verres en chantier a été le moment que nous attendions le plus, car il s’agissait enfin de la concrétisation de notre vision à grande échelle (les échantillons, c’est bien, mais ils ne peuvent jamais nous préparer parfaitement à l’effet final). Le résultat a dépassé pleinement nos attentes.

 

Q : Le portfolio de Riopel est si diversifié et impressionnant, en tant que designer, est-ce toujours un défi d’aller d’une gamme de bâtiments (sportifs) à une autre (institutionnels ou commerciaux)?

R :  Chaque projet est un défi en soi, peu importe sa vocation (range). À travers la réalisation de plusieurs projets de construction, rénovation et de mise aux normes, notre firme a développé une expertise unique et une connaissance approfondie des techniques de construction, des méthodes de réfections, de la conservation du patrimoine bâti, ainsi que des exigences réglementaires applicables. La diversité de nos projets aide justement à nourrir cette expertise en nous exposant notamment à un large éventail de solutions techniques, de systèmes de construction, de matériaux, tout en étoffant nos compétences en conception innovatrices.

 

Q: Qu’est-ce qui différencie Riopel des autres architectes dans votre industrie?

R  : Riopel + Associés architectes regroupe aujourd’hui vingt-cinq (25) personnes-ressources permanentes dont trois (3) associés. La firme est reconnue pour la qualité de ses services ainsi que pour l’efficacité et l’expertise technique de ses chargés de projet. Notre organisation permet d’attribuer un architecte associé à chacun des projets. Celui-ci prend la responsabilité directe et complète du projet et devient l’interlocuteur privilégié du client du début du projet jusqu’à la fin des travaux.

Notre approche architecturale repose sur l’équilibre des diverses facettes de la pratique : une conception adaptée aux exigences fonctionnelles et économiques du client, une qualité accrue de concepts jumelée à une stratégie de développement durable et une expertise technique contrôlée. Riopel + Associés architectes offre à ses clients des services de qualité qui se distinguent par l’implication continue des membres et la stabilité à l’intérieur de chaque équipe de projet.

Notre firme conjugue une approche rationnelle basée sur l’optimisation de la conception, le respect de l’échéancier et du budget le tout associé à une approche inventive et intégrée ajoutant une plus-value aux solutions architecturales développées.

 

Michèle Frigon, M.ARCH      

Pour: Sylvie St-Martin, architecte

 

 

Produit mentionné dans cet article