Quelles sont les caractéristiques d’un bon miroir?

Même si le juste à temps est un facteur clé dans la chaîne d’approvisionnement pour les acheteurs de miroirs, je suis en mesure d’affirmer que c’est le coût qui est le facteur déterminant puisque les miroirs sont généralement perçus comme des fournitures étant tous fabriqués de la même manière.

Publié par le 06/12/2018

Quelles sont les caractéristiques d’un bon miroir?

Je suis impliqué dans la fabrication de miroirs depuis de nombreuses années ici chez Walker et je peux certifier avec beaucoup de confiance que les miroirs n’ont pas tous le même procédé de fabrication. Je ferai de mon mieux pour donner un aperçu, de manière responsable et approfondie, de ce qui fait un bon miroir

Un manufacturier ne peut fabriquer un bon miroir sans une matière première de haute qualité, c’est-à-dire le verre. Le verre de qualité inférieure possède toujours plus de défauts, de bulles et de cailloux qui contribuent aux imperfections du produit final, imperfections ne se limitant pas seulement à la distorsion.

La peinture et les produits chimiques nécessaires à la fabrication des miroirs doivent être sélectionnés en fonction des spécificités d'une chaîne de production, notamment la vitesse de la chaîne, la longueur des zones de réaction, la qualité des équipements du four et de la chaîne de production, etc. L'expérience de la fabrication est essentielle pour gérer correctement ce processus.

Certains fabricants utilisent des techniques de placage et des produits chimiques différents pour produire des miroirs, certains appliquent une seule couche de peinture, d'autres 2 couches – ceci affectant la qualité du produit fini et la durabilité à long terme des miroirs.

Une fois la recette configurée, le contrôle du processus est la clé pour assurer l’élaboration d’un miroir de haute qualité tout au long de la production. L'utilisation des procédures ISO pour structurer le processus assure une uniformité lors de la fabrication. Cartes de processus, instructions, formulaires, liste de contrôle… tous ces éléments relèvent des procédures ISO. Walker a implanté les procédures ISO en 1998 et ce système a grandement profité à l'entreprise au fil des ans.

Des outils ISO sont également nécessaires pour former le nouveau personnel et des audits permettent de confirmer que tout le monde fait ce qu'il est censé faire.
L’amélioration continue est un autre élément clé du système ISO. L’analyse des risques aux contrôles permet de garantir que les modifications apportées au processus de production n’auront pas d’impact négatif sur la qualité du miroir.

Le contrôle de la qualité est la dernière étape pour confirmer qu’un miroir de bonne qualité a été fabriqué. La norme ASTM C1503, Standard Specification for Silvered Flat Glass Mirror, couvre les exigences de qualité des miroirs, y compris un test de vieillissement au sel. Il est intéressant de noter que rien dans la norme ne concerne les tests en production; cependant, notre longue expérience dans la fabrication de miroirs nous a appris à effectuer des tests internes quotidiens qui garantissent une sortie de miroir de haute qualité à chaque étape du processus de production.

Enfin, le dernier élément est la notion de transparence. Des déclarations environnementales de produits (DEP) ont récemment été créées pour comparer l'efficacité de l'ensemble du processus de production, pour communiquer et divulguer tous les composants d'un produit et pour utiliser ces informations comme base de référence pour une amélioration continue. Ce programme volontaire et vérifié par une tierce partie constitue une déclaration de qualité et témoigne de l'engagement du fabricant en faveur de la durabilité. Je suis fier de dire que La Verrerie Walker est la seule entreprise du secteur de la fabrication de miroirs certifiée DEP.

Avec plus de sept décennies dans l'industrie du miroir à notre actif, certifiée ISO-9002 depuis 1998 (maintenant ISO 9001-2015) et maintenant certifiée DEP, je pense que Walker a toutes les compétences pour la fabrication de miroirs exceptionnels!