Le verre surdimensionné et son évolution - Le point de vue de l’installateur

La troisième de trois chroniques sur cette tendance GRANDISSANTE. Les articles précédents de cette série sur le verre surdimensionné ont couvert les points de vue de l'architecte et du transformateur en ce qui concerne la tendance grandissante en matière de verre surdimensionné ou « jumbo ». Les individus installant ces volumineux morceaux de verre en place ont aussi une opinion sur le sujet. Les installateurs en fenestration ont de nombreuses responsabilités en ce qui concerne la finition de l'enveloppe du bâtiment. Une des plus importantes est la manipulation du verre. Dans le cas du verre surdimensionné, mener à bien cette performance exerce une pression constante sur les épaules de l’installateur.

Publié par le 24/10/2018

Le verre surdimensionné et son évolution - Le point de vue de l’installateur

À ce stade, le transformateur a pris ces gigantesques feuilles de verre, les a coupées et les a ensuite converties en unités scellées ou en morceaux monolithiques. Ensuite vient le tour de l’installateur, manœuvrant ces immenses et très lourds morceaux de verre à partir d’un support approprié ou d’une caisse, dans un encadrement de fenêtre d’un bâtiment.

Selon Paul Robinson de Pioneer Cladding and Glazing Systems, il y a plusieurs facteurs à prendre en considération lors de l’installation.

« Nous devons commencer par déterminer si nous avons besoin d'une attention particulière au niveau du déchargement, du stockage et de la manutention. Avons-nous besoin d'équipements de plus grande envergure, tel que de plus gros chariots élévateurs et de plus grandes ventouses? Parfois, l'équipement quotidien que nous utilisons peut fonctionner, mais ce n’est pas toujours le cas. En fin de compte, la sécurité reste primordiale, donc par excès de prudence nous ne prenons pas de risques non nécessaires. "

Jeff Kirby de Precision Glass a corroboré des sentiments similaires. :

« Nul doute que la sécurité est fondamentale. Avec la croissance en popularité des produits surdimensionnés, nous devons nous assurer que nos équipements peuvent les manœuvrer, sinon nous devons utiliser des machines qui le peuvent. Lentement mais sûrement, il nous est possible d’acquérir un plus grand nombre d’équipements haute performance couvrant tous les aspects de nos activités, mais cela reste un travail en cours. »

En ce qui concerne les besoins de conception d’équipements, l’industrie du verre s’actualise. Lors de la conférence de la National Glass Association en automne 2018, l'un des sujets principaux était « Le verre de taille surdimensionné - pouvez-vous le manipuler » et, lors de cette présentation, les installateurs ont été informés des nouveaux équipements et tactiques qu'ils peuvent utiliser pour travailler avec des tailles de verre jumbo. Les points clés concernaient tous la planification comme suit:

  • S'agit-il de bâtiments à un ou plusieurs étages?
  • Que se passe-t-il si le bâtiment est construit avec un surplomb?
  • Quel équipement élévateur sera utilisé?
  • Comment le verre est-il livré?
  • Comment le verre est-il installé?

En plus de ces considérations, Robinson a ajouté :

« Est-ce qu’il y aurait un stockage d’inventaire? Si nécessaire, où stocker, et les propriétaires peuvent-ils même stocker leur propre inventaire? Le stockage hors site doit-il être pris en compte / inclus? Aussi, le remplacement du verre, ces pièces peuvent avoir un coût élevé et un long délai de livraison. Êtes-vous prêt et avez-vous prévu tout cela? ”

Au-delà de ces considérations, l'équipe d'architectes et l'entrepreneur général doivent également s’entendre pour que l’installateur en vitrage puisse effectuer son travail. Robinson explique en détail :

« Des éléments tels que les futurs locataires qui aménagent leurs locaux … comment approvisionner le bâtiment en meubles, etc. Lors du retrait d'une feuille de verre, laissez une seule baie par étage (à l'endroit le moins visible) qui est vitré avec certaines unités plus petites. Ces unités peuvent être plus facilement enlevées et « re-vitrées ». Lorsqu'une très grande feuille de verre doit être enlevée pour stocker un bâtiment, le coût et les risques sont également énormes… retirer une feuille de verre plus petite permettrait par exemple de stocker les planchers, mais par contre, avec beaucoup moins de risques et de coûts. ”

Après avoir réfléchi à tout ce qui précède, nous avons demandé à Robinson quels conseils donnerait-il au concepteur sur la manière de rendre un travail surdimensionné plus efficace au moment de l’installation.

« Je suggèrerais de créer des bâtiments avec des morceaux de verre ayant des tailles communes autant que possible. De grandes unités signifient moins d'unités, par contre il est difficile de déterminer quelle taille, le cas échéant, vous souhaiteriez commander des feuilles de verre en extras. Si la même taille se répète souvent, vous serez plus susceptible de commander quelques extras de cette dimension typique. "

La tendance au niveau du verre surdimensionné continuera de croître et les conclusions que nous avons trouvées dans cet article montrent que la communication et la planification sont déterminantes pour la conception, la production et l'installation de ces éléments les plus fondamentaux. Ce n’est que grâce aux efforts concertés faits par toutes les parties de la chaîne d'approvisionnement que le processus est vraiment optimisé.