Le verre dépoli à l’acide : un produit polyvalent qui ouvre des possibilités infinies

Le verre dépoli à l’acide peut offrir un grand nombre d’options de design dans de multiples applications autant intérieures qu’extérieures. Cet éventail de possibilités peut être élargi en combinant le verre dépoli à l’acide avec différents procédés de fabrication du verre en fonction des exigences souhaitées ou du visuel nécessaire.

Publié par le 29/05/2017

Le verre dépoli à l’acide : un produit polyvalent qui ouvre des possibilités infinies

La peinture céramique associée au dépoli à l’acide est un choix judicieux. Tout d’abord, le verre sera dépoli à l’acide. Cela implique que la surface d’une feuille de verre plat soit traitée avec une solution d’acide fluorhydrique aqueuse, résultant en un fini texturé lisse et soyeux à l’apparence mate et translucide. Ensuite, la peinture céramique sera appliquée sur le côté du verre qui n’a pas été dépoli avant que le verre soit trempé ou renforcé par la chaleur. Lors de la trempe ou du renforcement à la chaleur, l’émail de la peinture se fusionne dans la surface du verre et devient un revêtement permanent.

Le côté dépoli à l’acide améliorera le rendu des couleurs en absorbant et en diffusant la lumière. Avec une palette de couleurs aussi vaste, les possibilités créatives sont infinies. La couleur est une partie essentielle de toute construction. D’une autre part, les motifs choisis utilisés augmentent le niveau d’intimité tout en ajoutant un effet décoratif. Ils permettent aussi d’avoir des variations dans les niveaux de transmission de la lumière. Cela peut donc avoir un fort impact sur le coefficient de gain de chaleur solaire d’un bâtiment.

Collège Barnard - Le Centre Diana: Unité scellée avec 6mm verre Starphire® Velour 1 face en position 1 et peinture céramique Terracotta en position 2

Collège Barnard - Le Centre Diana: Unité scellée avec 6mm verre Starphire® Velour 1 face en position 1 et peinture céramique Terracotta en position 2

En outre, le mélange des procédés peut diminuer l’intensité du look lustré traditionnel du verre et permettre aux architectes ou designers de jouer avec la luminosité, qu’elle soit naturelle ou artificielle. La lumière est l’une des influences les plus importantes dans la compréhension et la perception de l’architecture. C’est pourquoi le verre dépoli à l’acide amalgamé à la peinture céramique peut être un matériau intéressant à utiliser. La peinture céramique peut bloquer complètement une partie de la lumière en fonction des différents motifs, mais celle-ci peut également créer des intensités lumineuses distinctes et laisser la lumière pénétrer à travers les surfaces dépolies.

L'une des utilisations les plus impressionnantes pour les combinaisons de verre dépoli à l’acide est dans les constructions de bâtiments. Plus précisément, dans les applications d’allèges où le verre est utilisé pour sa durabilité et sa résistance supérieure aux éléments environnementaux. Cet agencement peut également aider à l’harmonisation des couleurs du verre dans les unités scellées, les fenêtres ou les murs rideaux. Le verre dépoli à l’acide ajoute un élément de design à l’enveloppe de verre, il crée un effet de modulation sur la façade et augmente l’uniformité du bâtiment grâce à sa finition mate. Dans les applications d’allèges, le verre dépoli à l’acide peut être utilisé dans les 4 positions d’une unité scellées. Par ailleurs, lorsque la peinture céramique est combinée avec le dépoli à l’acide, celle-ci est habituellement utilisée en positions 2 ou 4.

Procédés de transformation aussi compatibles avec le verre dépoli à l’acide :

  • Coupe
  • Polissage
  • Biseautage
  • Laminage*(le laminage est effectué sur la surface non dépolie)
  • Unité scellée
  • Courbage
  • Perçage
  • Trempage
  • Pare-feu

Pour en savoir plus sur l’utilisation innovante de la combinaison de verre dépoli à l’acide et de la peinture céramique, contactez votre représentant architectural ou pour plus d’exemples, référez-vous à nos réalisations